Originaire de Beauval à Meaux, l’international congolais (4 selections) Yannick Yenga revient sur son parcours. Un parcours qui l’aura amené du CS Meaux à la Ligue 2 (Dijon, Tours), au National (Strasbourg, Paris FC, Châtellerault) sans oublier un match de Ligue 1 avec Le Mans et des expériences à l’étranger en Grèce et Chypre.

Actuellement en recherche d’un club pour cette nouvelle saison, Yannick Yenga a commencé le football en Seine et Marne. L’ancien international congolais (4 sélections) originaire de de Beauval intègre le CS Meaux à l’age de 8 ans. « J’ai commencé le football en poussins. On venait d’un quartier où on aimait au ballon. J’étais un jeune qui n’aimait pas perdre. Je me suis fait surclasser en moins de 13 ans à Meaux. Le CS Meaux était le plus grand club de Seine et Marne. Mon grand frère qui jouait en Senior est parti en CFA à Tours et je l’ai suivi comme mon entraîneur en 15 ans ».

Yannick part jouer au Tours FC en jeunes puis s’engage par la suite au Mans où il jouera avec 17 ans nationaux, passera 6 mois avec la CFA et 6 mois avec les pros ou il fera quelques bancs. Yannick prendra part à 2 matchs en coupe nationale ainsi que deux entrées en Ligue 1.

Lisez aussi:  Mercato : Zakarya Bergdich vers un retour en Ligue 2 - StarAfrica

Pour retrouver du temps de jeu, il signe à Châtellerault en National où il inscrit 11 buts pour ensuite signer en Ligue 2 à Dijon où il restera deux saisons. En 2008, il rejoint le Paris FC en National où il inscrit 11 buts et finit même meilleur joueur France Football de National.

Plusieurs années ont passé et Yannick Yenga retrouve à nouveau le Tours FC en 2009. il y passera deux saisons avant connaître le RC Strasbourg en 2011 avant que le club soit rétrogradé en CFA2. Yannick Yenga revient à nouveau au Paris FC où il restera jusqu’en juin 2012. Un joueur dont se rappelle Sébastien Chinelli, ancien préparateur physique du Racing Club Strasbourg : « J’ai très peu de souvenirs de Yannick, il a fait seulement 5 mois avec nous à Strasbourg. Néanmoins je peux vous dire que le garçon était gentil et travailleur, jamais eu quelque chose à lui reprocher »

Yannick quitte la France pour rejoindre la Grèce et la Ligue 2 avec l’Olympiakos Volos. « Mon contrat se terminait au Paris FC. Je n’avais pas d’offres de France et reçoit une offre de Grèce. J’avais un peu d’appréhension à partir. Volos était un club reconnu et avait un grand stade. J’ai eu un accueil impressionnant. Je fais une saison où je dispute près de 48 matchs. On rate la montée au dernier match à domicile. La deuxième saison est plus compliqué avec des retards de paiements » Il rentre en France et le club du PAS Lamia ou il perd la montée au mois de mai. Il rentre à nouveau en France. Avant de rejoindre Chypre et la première division avec le club de Ermís Aradíppou où il casse son contrat. « « Cela a été une bonne expérience de jouer à l’étranger en Ligue 1. Le seul regret que j’ai est d’avoir quitté Le Mans ».

Le football, un sport et un milieu dont il aimerait rester après sa carrière : « Je suis tellement amoureux du football que j’aimerais entraîner les gamins. Transmettre mon expérience et rendre ce que le football m’a donné »

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *