Le 1er mars dernier, la Ligue de Football Professionnel décidait de retirer 4 points à l’US Orléans suite à une réunion de la DNCG. Une sanction prise pour « non-respect de ses obligations en matière de présentation des comptes et communication d’informations inexactes à la DNCG à l’occasion du contrôle de la situation financière. »

Ce mardi 11 avril, Philippe Boutron, président orléanais, défendait la cause de son club en commission d’appel. Malheureusement pour l’USO, cette dernière a confirmé la décision prise en première instance. Pour l’heure, le président et son manager général, Anthar Yahia, attendaient la notification. La possibilité d’aller devant le CNOSF n’était pas écarté. Néanmoins, « le meilleur moyen de se maintenir est de gagner sur le terrain« , avoue le patron du promu.

A 6 journées de la fin, Orléans pointe au 18e rang (barragiste) avec 31 points, et garde son destin entre ses mains.

Source : La République du Centre

Karim Ziani : « On doit serrer les fesses jusqu’à la fin ! »

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *