Selon son président, le FC Sochaux-Montbéliard manque de talents lui permettant de jouer les gros bras avec Reims et Lens en Ligue 2.

Lundi, le FC Sochaux-Montbéliard se déplace sur la pelouse du RC Lens dans la peau de l’outsider. Si le club doubiste est un nom historique de Ligue 1, son aura actuelle est bien moindre que celle des Sang et Or.

Son président Illa Kaenzing s’est exprimé dans l’Est Républicain sur ce qu’il manque, selon lui, pour faire du FCSM l’égal du Racing en Ligue 2 : « Il y a une différence entre être content de faire une bonne saison et l’obligation de gagner chaque match. À Sochaux, il faut être à 100 % à chaque match. On voit donc que s’il faut la qualité pour être sur le podium sans discussion, il est indispensable de se renforcer pour être favori, avec 3 joueurs, voire 4 tops joueurs. Pas des jeunes, pas des joueurs moyens de Ligue 2 mais 3 grands transferts pour être dans la catégorie de Reims et Lens aujourd’hui. »

Lisez aussi:  Football. Une double page dans l'Équipe sur l'exploit du Havre le 18 mai 1959

Arnaud Carond

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *