ALGER – Le président du RC Relizane, relégué en Ligue 2 Mobilis de football au terme de la saison 2016-2017, Mohamed Hamri s’est dit « confiant » quant aux chances de son équipe d’obtenir gain de cause dans l’appel déposé au niveau du Tribunal arbitral du sport (TAS) pour espérer récupérer trois points que lui avait défalqués la Ligue de football professionnel (LFP) en début de saison pour non-paiement de salaires de ses anciens joueurs.

« Je suis en contact quotidien avec le TAS. J’estime nos chances d’obtenir un verdict en notre faveur à 80%. Nous obtiendrons une réponse définitive dans quinze jours », a déclaré le président du RCR.

Le RCR, qui a terminé 14e du championnat, synonyme de relégation, espère récupérer trois points et ainsi éviter le purgatoire. Le Rapid a terminé à égalité de points avec l’USM El Harrach, qui ne doit son salut qu’à un meilleur goal-average à la fin de la phase aller.

La direction relizanaise est parvenue par la suite à s’acquitter de toutes ses dettes dans ce registre, mais sans que cela ne lui permette de récupérer les points retirés.

Lisez aussi:  Football (Ligue 2) - Romain Armand (Orléans) rejoint le GFC Ajaccio - Alta Frequenza

Alors que le calendrier de la compétition publié par la LFP a placé le RC Relizane en Ligue 2, le club de l’Ouest du pays attend toujours le verdict découlant du recours introduit auprès du TAS de Lausanne (Suisse).

Lors de sa dernière sortie médiatique, le président de la fédération algérienne de football (FAF) Kheireddine Zetchi a écarté l’idée de voir le RCR obtenir gain de cause, soulignant que dans le cas contraire son instance prendrait les mesures qui s’imposent en saisissant le Bureau fédéral.

Par ailleurs, le club de l’Ouest a engagé dimanche soir les services du technicien Youcef Bouzid, pour un contrat d’une saison, en remplacement du Tunisien Moez Bouakkaz parti au MC Oran.

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *