Opposée ce dimanche, en Suisse, au PSV Eindhoven, l’AS Monaco est restée muette (0-0). Les champions de France en titre, qui enchaînaient une deuxième rencontre amicale en 24 heures, ne s’attendaient sans doute pas à faire mieux…

La Ligue 1 reprend ses droits dans un peu moins de trois semaines, les clubs ne doivent donc plus tarder à trouver progressivement le rythme de la compétition. Ce dimanche, ce n’était clairement pas le cas pour l’AS Monaco, dans le cadre assez champêtre du stade Saint-Marc de Bagnes, en Suisse. Face aux Néerlandais du PSV Eindhoven, le champion de France a montré ses limites. Et pour cause, la troupe de Leonardo Jardim était sur le pré il y a seulement 24 heures, pour une prestation bien plus aboutie contre Stoke City (4-2).

Difficile d’enchaîner, forcément, surtout en pleine préparation physique et malgré des remplacements nombreux. Au cours de la partie, il y a d’ailleurs eu plus de changements dans l’équipe alignée par le technicien portugais que d’occasions sur toute la durée du temps réglementaire… Durant le premier acte, la meilleure opportunité a été à mettre au crédit du Bart Ramselaar, qui a contraint Danijel Subasic à une belle parade (40e).

En seconde période, les Bataves se sont montrés plus à leur avantage, mais c’est paradoxalement l’ASM qui s’est cette fois-ci procurée la meilleure occasion, via un Guido Carrillo bien servi par Allan Saint-Maximin mais dont la tentative a été repoussée par le montant. Place au repos maintenant pour les Thomas Lemar et les siens, qui attendent désormais le Fenerbahçe Istanbul de Mathieu Valbuena, pour une nouvelle rencontre amicale programmée mercredi prochain.

Lisez aussi:  Clermont-Foot : Claude Michy élu à la tête de l’UCPF, syndicat des clubs de ligue 2 - France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *