Pour notre rubrique hebdomadaire, Eric Barrère vous emmène cette semaine dans les coulisses de quelques enceintes mythique de notre Ligue 2, et de ses cabines commentateurs souvent pleines de surprises. Le journaliste de BeIN Sports* vous livre quelques anecdotes, et vous décrit sa passion pour notre championnat.

Pour moi la Ligue 2, c’est le football vrai

« J’aime la Ligue 2. Depuis que j’ai commencé à le suivre, dans ma vie professionnelle, j’ai toujours aimé ce championnat. Je l’ai retrouvé en 2013 quand j’ai débarqué sur les antennes de beIN SPORTS, après avoir commenté les matches de Ligue 2 entre 2000 et 2007 pour Eurosport. Pour moi, la Ligue 2, c’est le football “vrai”. Alors oui, vous allez me dire, le football “vrai”, c’est le dimanche matin, en District, avec ses potes, sur un terrain pourri, en plein mois de janvier. Je vais donc affiner et plutôt dire : le football professionnel “vrai”!

Entendez par-là, une approche du football plus authentique, plus rustique, plus simple, plus sincère peut-être, que celle de l’étage au-dessus. Les sommes engagées ne sont pas les mêmes, les objectifs non plus, c’est vrai. Mais en Ligue 2, je trouve tout plus simple : j’aime la proximité avec les joueurs. Ils sont plus accessibles, plus disponibles quand ils arrivent au stade. Ils discutent plus facilement, se livrent plus simplement, sur leur semaine d’entrainement, leur passage sur le banc ou leur titularisation.
Lisez aussi:  Ligue 2. Valenciennes-Brest 0-1. Monrose dans le temps additionnel !

Le Basser, René Gaillard, Le Blé, Timizzolu…

J’ai retrouvé aussi avec plaisir certaines enceintes mythiques de Ligue 2 : le stade Francis Le Basser à Laval, et la friterie Chez Bouboule : fabuleux ! Le vieux stade René Gaillard de Niort, avec sa piste d’athlétisme et l’accueil éminemment sympathique des bénévoles du club, incroyable ! Que dire du stade Françis Le Blé à Brest et ses fins connaisseurs du football, ou du Stade François Coty, à Timizzolu, du côté d’Ajaccio, avec sa vue imprenable sur la Méditerranée ! Ce ne sont que quelques exemples, mais je prends souvent plaisir à échanger avec tous les supporters les vendredis soirs.

En Ligue 2, les places « commentateurs » sont très souvent au contact des supporters, beaucoup plus qu’en Ligue 1. Souvent les mêmes, des abonnés, qui jettent un œil pour savoir si tel commentateur, qui a porté chance au Nîmes Olympique la fois dernière, est bien là, ce soir aux Costières ou ces VIP, en loges, juste derrière moi, qui m’offrent des petits fours tout en commentant les ralentis, au Stade Gabriel Montpied de Clermont-Ferrand ! Bref j’adore ces échanges, j’adore la Ligue 2 ! Et ça tombe bien : vendredi soir, je commente Clermont-Reims : mon régime va encore en prendre un coup ! »

Lisez aussi:  Football - Ligue 2 : Victor Lekhal parti pour rester au HAC ?

Par Eric BARRERE, pour MaLigue2.fr

*BeIN Sports est le diffuseur officiel de la Domino’s Ligue 2 avec 9 des 10 rencontres par journée diffusées en exclusivité, dont les affiches du Multiplex diffusées en intégralité sur les canaux BeIN Max.

A lire aussi >>

L’oeil de… Vincent Pochulu : « Vœux de Ligue 2 »

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *