Les dirigeants de l’US Orléans espéraient un peu de clémence de la part de la commission d’appel de la Direction Nationale de Contrôle et de Gestion ce mercredi 11 avril, il n’en a rien été. Les arguments du Président Philippe Boutron n’ont pas été retenus par le gendarme financier du football français qui a maintenu sa sanction de 4 points infligée au club.

L’USO privée d’une bouffée d’oxygène

Le 1er mars dernier, l’équipe avait été sanctionnée au classement pour cause de « non-respect des obligations en matière de présentation des comptes et communication d’informations inexactes », en rapport à la saison écoulée. Le club pourrait se tourner désormais vers le Comité National Olympique du Sport Français ou le conseil exécutif de la Fédération.

Dans une situation délicate au classement, le club se bat à chaque rencontre pour son maintien. Il est actuellement 18e et en position de barragiste avec 31 points, à égalité avec le Red Star et 4 longueurs devant Laval. La levée de cette sanction aurait donné un grand bol d’air au club qui va lutter jusqu’au bout pour sa survie en Ligue 2.

Lisez aussi:  Football / Nîmes : les Crocos peuvent-ils le faire ?

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *