Foot Arbitrage

Publié le | Mis à jour le

Les Syndicat des arbitres du football d’élite (Safe) a réagi à la réserve déposée à l’encontre de l’arbitre de Nîmes-Tours.

Football - GOURDOL Nathan - Le Safe a défendu l'arbitre de Nîmes-Tours. (A. Martin/L'Equipe)

Le Safe a défendu l’arbitre de Nîmes-Tours. (A. Martin/L’Equipe)

Le Syndicat des Arbitres du football d’élite (Safe) a, à son tour, réagi aux déclarations des dirigeants nîmois et la réserve contre l’arbitre qu’ils ont posée à l’issue du match de Ligue 2 Nîmes-Tours, vendredi soir (1-1). Alors que Pascal Garibian, le Directeur technique de l’arbitrage, souhaite des sanctions, le Safe condamne lourdement le club gardois dont le coordinateur sportif a justifié la décision de poser une réserve en estimant, en conférence de presse, que l’arbitre de la rencontre, Mehdi Mokhtari, «n’a(vait) pas été intègre». Nîmes a terminé le match à 9 contre 11 et a été rejoint dans le temps additionnel (90e+6). Voici le communiqué :

«C’est avec une très grande stupeur que le SAFE a pris connaissance de la réserve déposée à l’encontre de M. Mehdi Mokhtari. Les attaques visant les arbitres et l’arbitrage français se multiplient ces dernières semaines. Après la plainte pour faux ou encore la partialité des arbitres envers un club, voilà maintenant la réserve sur l’intégrité de l’arbitre.

Lisez aussi:  Ivan Seznec : « La ligue 2 ? Ce serait une révolution »

Dans une rencontre « électrique » (selon les médias), notre collègue arbitre a dirigé la rencontre de manière professionnelle, irréprochable et honnête. Nous lui renouvelons, ainsi qu’à son équipe arbitrale, tout notre soutien, et nous l’accompagnerons dans cette action.

(…) Le Safe souhaite interpeller les instances et les différents acteurs du football sur ces dérives dangereuses qui font porter les enjeux sur le seul arbitrage. Nous ne doutons pas que, face à de tels comportements, les instances du football sauront réagir et surtout agir à la hauteur de la gravité des faits.»

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *