Dans une période compliquée (le HAC est actuellement 15e de Ligue 2), Oswald Tanchot, l’entraîneur havrais n’a pas vraiment eu le choix au moment de composer son groupe pour affronter Valenciennes (20 h 45).

Vos deux attaquants, Ghislain Gimbert et Mathieu Duhamel, n’ont pas participé à l’entraînement de la veille de match. Seront-ils remis pour affronter Valenciennes ?

Non car Ghislain a un souci personnel. Et Mathieu a un problème à la cheville. Thomas (Ayasse, qui avait déclaré forfait à la dernière minute contre le Red Star vendredi soir) est revenu mais il a encore mal à la tête. J’espère qu’avec une journée de plus ça ira mieux. On a quelques joueurs qui ne sont pas au mieux. Ils ont été vaccinés contre la grippe, ils ne l’ont donc pas mais ils ont un état grippal. Denys (Bain) n’est pas bien également. Du coup, on part à dix-sept à Valenciennes.

Une nouvelle fois, vous ne disposez pas d’un groupe au complet. Doit-on s’attendre à un changement de système ?

Depuis le début de l’année, on a souvent des défections de dernière minute. On est obligé de réfléchir à un autre système. Il y a de grandes chances qu’on ne joue pas en 4-4-2. On a deux attaquants disponibles tout de même : Nathaël Julan et Alimami Gory.

Lisez aussi:  GF38 : Maxime Spano vers l'opération ?

Ces deux jeunes formés au club ont l’occasion de se montrer…

Ils peuvent se révéler et prendre du temps de jeu. C’est mieux quand ça arrive dans des conditions plus clémentes mais il n’y a pas de meilleur moment. Un jeune, qui aspire à jouer, doit être prêt quand la porte s’entrouvre. Nathaël (Julan) a des prédispositions dans certains domaines mais il a besoin de gagner en puissance. Les défenses de Ligue 2 sont très athlétiques avec des joueurs expérimentés.

« Faire front »

Vous avez réalisé une bonne deuxième mi-temps contre Troyes et une première de qualité contre le Red Star. Il vous reste à livrer un match plein à Valenciennes…

Quand l’équipe met cet engagement dans le pressing et la transition, elle prouve qu’elle est capable de tenir le ballon. Il lui manque juste la finition. Après, on n’est pas verni. On a les poteaux contre nous, des buts refusés. On prend des lucarnes et des penaltys plus que sévères. Il ne faut pas pleurer mais faire front et être costaud mentalement.

Lisez aussi:  Lens frustré par Strasbourg

Quel genre d’équipe est Valenciennes (13e), avec qui vous êtes à égalité de points ?

Elle peut avoir une bonne maîtrise. Tactiquement, elle peut joueur dans plusieurs organisations différentes et s’adapter aux systèmes adverses. C’est un match entre deux équipes qui sont en bas mais qui pourraient être plus haut. On doit fournir un gros match pour sortir de cette mauvaise période.

L’équipe probable du Havre :

Farnolle – Chebake, Fortes, Cambon ou Bain, Mendy – Fontaine, Lekhal ou Ayasse – Ferhat, Bonnet (cap), Gamboa ou Gory – Julan.

Remplaçants : Thuram, Bese, Cambon ou Bain, Ayasse ou Lekhal, Salles-Lamonge, Gory ou Gamboa.

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *