Foot Ligue 2

Publié le | Mis à jour le

Toute la ville de Strasbourg est derrière son équipe qui peut, ce vendredi (20h30), obtenir sa remontée en Ligue 1 contre Bourg-en-Bresse. A trois heures du coup d’envoi, La Meinau commençait déjà à se remplir.

Football - Ligue 2 - Tout Strasbourg attend le retour en Ligue 1. (F.Faugere/L'Equipe)

Tout Strasbourg attend le retour en Ligue 1. (F.Faugere/L’Equipe)

Les rames de tramway en direction de la Meinau, bondées dès 17 heures, donnaient un aperçu assez significatif de l’immense attente qui escortait le match du Racing, vendredi soir contre Bourg-en-Bresse (en direct commenté à partir de 20h30). Les données sont simples pour cette dernière journée de Championnat: le promu, leader de L2, devra s’imposer pour être sûr de monter en L1, un an seulement après avoir retrouvé le monde professionnel.

Grand soir, grand vertige

Au stade, qui ouvre habituellement ses portes deux heures avant le coup d’envoi, les supporters ont pu exceptionnellement entrer dès 17h30, soit trois heures avant la rencontre. Ils étaient déjà plusieurs centaines, maillots bleus sur le dos, à envahir les tribunes en chantant. Près de 28 000 personnes sont attendues dans une Meinau à guichets fermés depuis quatre semaines. Dix mille supporters prendront également place dans la salle du Zénith de Strasbourg, mise à disposition par la Ville.

Les Ultras, qui déploieront une immense bâche sur tout le virage ouest et qui ont préparé un tifo qui devrait mettre à contribution tout le stade avant le coup d’envoi, ont également déployé une banderole d’encouragement à l’extérieur de la tribune, juste au dessus de l’entrée des joueurs: «Vous n’êtes pas 11, mais des milliers.»

Les joueurs, eux, avaient rendez-vous dès midi au stade afin de déjeuner tous ensemble. Ils sont ensuite allés se mettre au vert au centre de formation du club, à quelques centaines de mètres du stade. Après une sieste et la collation, ils ont assisté à la causerie de leur entraîneur, Thierry Laurey, à 18h30 avant de se rendre au stade à pied.

Lisez aussi:  Troyes-Lorient : qu'est-ce qu'un barrage ?

(F.Faugere/L'Equipe) (F.Faugere/L’Equipe)

L’équipe probable

Oukidja – Seka, Mangane, Saad, L. Dos Santos – Aholou – A. Gonçalvès, Liénard – Boutaïb – Blayac (cap.), Bahoken.

H.G., à Strasbourg

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *