François Kamano, auteur du premier but et d’une passe décisive, grand artisan de la joie bordelaise. © AFP – Romain Perrocheau

Auteurs d’un match tout en maîtrise, les Bordelais ont fait le plein face à un adversaire direct aux places européennes.

La défaite face au PSG n’a donc pas été longue à digérer. Face aux bretons de Guingamp, Bordeaux a repris sa marche avant grâce à des buts de Kamano (13e), Pallois (43e) et Laborde (70e). De quoi s’affirmer encore un peu plus dans la course à l’Europe.

Kamano récite

Bordeaux a cette saison souvent été puni faute d’avoir su valider ses périodes de domination. Lors de la première période, il n’a fallu qu’une seule occasion à Kamano pour donner l’avantage aux siens. A l’inverse, Guingamp a manqué le coche plusieurs fois, Nill De Pauw trouvant toujours sur sa route un bon Cédric Carrasso.

Pallois a ensuite fait la différence de la tête sur corner pour tourner à la pause avec un avantage mérité, et bien défendu notamment par Jérémy Toulalan, auteur d’une très bonne performance au cœur du jeu. En deuxième période, Jonathan Martins Pereira a facilité la tâche des Girondins en récoltant un deuxième carton jaune, synonyme de rouge (58e). Kamano, déjà en grande forme jusque là a eu encore plus d’espaces à dévorer, et c’est sur un nouveau rush qu’il a offert le troisième but à Laborde pour tuer le match.

Lisez aussi:  Au Matmut Atlantique de Bordeaux, la peur du vide

Bordeaux revient donc provisoirement à hauteur de la 5e place, plus que jamais en course pour décrocher un billet pour la Ligue Europa.

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *