Foot Ligue 2 27e j.

Publié le | Mis à jour le

Strasbourg et Amiens, qui occupaient les deuxième et troisième places avant le début de la 27e journée, ont chuté face à des mal classés, Clermont (2-0) et Orléans (2-0), vendredi.

Football - Ligue 2 - Dugimont a inscrit un doublé face à Strasbourg. (Frédéric Porcu/L'Equipe)

Dugimont a inscrit un doublé face à Strasbourg. (Frédéric Porcu/L’Equipe)

Il est rare que Strasbourg reste muet, surtout à domicile. Mais la meilleur attaque de Ligue 2, qui avait inscrit 15 buts lors de ses cinq derniers matches à la Meinau, a cruellement manqué de réalisme face à Clermont (0-2). Trois jours après être remonté sur le podium, le Racing n’a cadré que deux tirs vendredi, Salmier frappant même à côté du but de Jeannin à l’entrée du petit rectangle, sans opposition (45e+1).

Sans briller, les visiteurs, à la lutte pour leur maintien, ont su résister et se montrer réalistes. Le meilleur buteur du club cette saison, Rémy Dugimont, a d’abord profité d’une erreur défensive pour ouvrir le score d’une subtile déviation (31e), avant de doubler la mise en contre en fin de rencontre (79e), alors que Strasbourg poussait pour recoller au score.

Les résultats de la 27e journée

La contre-performance des joueurs de Thierry Laurey aurait pu profiter à Amiens, troisième avant la rencontre, mais le club picard a aussi chuté chez lui face à Orléans (2-0). Le doublé de Barreto (32e, 90e) permet à l’USO d’abandonner à Auxerre, battu (1-0) au Havre, la 18e place synonyme de barrage. Troyes, tenu en échec (0-0) sur la pelouse de Tours, lanterne rouge, a manqué l’occasion de monter sur le podium. Nîmes, de son côté, a longtemps couru après le score face au Gazélec (1-1), avant l’égalisation d’Alioui à la 79e. Les Crocodiles restent septièmes.

Lisez aussi:  Strasbourg : Felipe Saad reste en Ligue 2

5/6 Orléans, désormais 17e, a gagné cinq de ses dix derniers matches en Championnat, ne perdant qu’à Strasbourg (3-2).

Le coaching gagnant : Gimbert, remplaçant décisif

Entré en jeu à la mi-temps face à Auxerre (1-0), Ghislain Gimbert n’a eu besoin que de six minutes pour inscrire son cinquième but de la saison, le seul du match. Muet depuis le début du mois de novembre, l’attaquant havrais a trompé la vigilance de Zacharie Boucher sur l’un de ses premiers ballons (51e), à l’angle gauche de la surface, grâce à un enchaînement contrôle de la poitrine – reprise de volée plein de spontanéité. Désormais dixième, à six points du podium, le HAC peut toujours rêver à la montée.

Laval perd encore des points

Laval a ouvert le score à 11 reprises cette saison, et ce fut encore le cas – Dembélé, 34e – contre Bourg-en-Bresse vendredi (2-4). Mais encore une fois, le club mayennais n’en a pas profité (deux victoires seulement). Berthommier et Merdji, tous les deux auteurs d’un doublé, ont permis aux visiteurs de signer leur troisième victoire à l’extérieur, plongeant ainsi le club mayennais (19e) dans le doute, à quatre points de la place de barragiste.

Le classement

Laval a pourtant dominé et Alla, buteur sur penalty – une première pour son équipe depuis octobre 2015 en L2 -, pensait sans doute avoir fait le plus dur en égalisant à une vingtaine de minutes du terme. Ce revers est d’autant plus douloureux que le Red Star, concurrent direct dans la course au maintien (16e), s’est imposé à Niort (3-2). Pourtant réduits à 10 dès la 32e et une expulsion sévère de Grange, les Chamois ont résisté et inscrit deux buts en supériorité numérique, par Agouazi (45e+2) et Sambia (81e). Ils auraient même pu décrocher un nul inespéré si Kiki n’avait pas vu sa frappe du gauche frôler le poteau au bout du temps additionnel.

Lisez aussi:  Contrat résilié pour Mohamed Larbi à Sochaux

Rédaction

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *