Les joueurs du SC Bastia s’entraînent normalement en attendant de savoir s’ils joueront en Ligue 2. (Photo SCB)

Après Luzenac, Arles Avignon et Evian Thonon Gaillard, c’est le SC Bastia qui est le nouveau feuilleton de l’été du football français.

« Si le club n’est pas maintenu en L2, il disparaîtra. » Mercredi dernier, avant le passage du club corse devant le CNOSF, Frédéric Antonetti avait mis la pression dans un communiqué de presse paru sur le site du Sporting Club de Bastia. Ce qui n’a pas eu d’effet puisque le comité olympique a donné un avis défavorable à la réintégration du club bastiais en Ligue 2.

Avec un peu plus de 20 millions d’euros de dettes, le SCB a en effet été rétrogradé administrativement en National 1 par la DNCG après sa rétrogradation sportive de Ligue 1 ou Ligue 2. Des repreneurs sont prêts à renflouer une partie des dettes pour que le club reparte au deuxième niveau national… mais pas plus bas. Ce que confirme Pierre-Noël Luiggi, le PDG d’Oscaro, partenaire du SCB, dans l’Equipe du 23 juillet : « Le club va disparaître si la reprise n’est pas possible. On est empêché par un édit royal de la FFF qui dit que c’est trop tard. Le destin du Sporting est entre les mains de la FFF. »

Lisez aussi:  Football - CFA : le FC Dieppe rebondit face à Sannois/Saint-Gratien

Il y aura certainement 17 clubs en National 1 !

Un nouveau communiqué datant du 22 juillet fait état d’une mobilisation de toute la Corse derrière le SC Bastia, mais aussi de certains présidents de Ligue 2 (Tours, Paris FC, les deux clubs d’Ajaccio), pour que Bastia soit réintégré à travers un courrier à la Ligue de Football Professionnel (LFP). « Aucun club de Ligue 2 contacté n’est contre » a d’ailleurs précisé Pierre-Noël Luiggi.

Car au-delà de cette réintégration du Sporting en Ligue 2, c’est bien la survie du club qui est en question car les repreneurs ne repartiront pas en National 1. Ce serait donc un dépôt de bilan quasi inévitable étant donné l’état des dettes. Et le SC Bastia repartirait alors en National 3 à la place de son équipe réserve… ce qui propulserait le nouveau club FC Bastia Borgo comme figure de proue du football bastiais. Dans tous les cas de figure, il est donc désormais quasi impossible de voir le SCB en National 1 cette saison.

Lisez aussi:  Foot : Tataouine quitte la Ligue 1, Bizerte reste - Kapitalis

Et si une chute en National 3 se confirme, cela posera encore la question de la date limite pour les repêchages, le fameux 15 juillet, comme ce fut le cas avec les dépôts de bilan d’Arles Avignon ou Evian Thonon Gaillard ces deux dernières saisons… avec des championnats tronqués et des clubs déçus après avoir attendus un possible repêchage.

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *