À lire dans FF

Mardi dans vos kiosques, retrouvez le 3715e numéro de France Football, avec Dani Alves à la Une, ou Mickaël Landreau dans certaines régions. Au menu également, une enquête sur l’influence des femmes de footballeurs, la présentation de l’Euro féminin et ces clubs de Ligue 1 en quête de capitaux étrangers.

ANALYSE

Paris-SG : Dani Alves, et après ?

FF retrace le parcours du latéral brésilien qui, de Bahia à Paris en passant par Séville, Barcelone et la Juve, a affiché une personnalité affirmée et une ambition débordante. En rejoignant le PSG, Daniel Alves entend bien compléter sa collection de trophées. Avec son arrivée qui fait suite à celle de Yuri Berchiche, le vice-champion de France a lancé son mercato. Mais il lui reste beaucoup de dossiers à régler, dans le sens des départs comme des arrivées. De la star à séduire aux indésirables à faire partir, en passant par les états d’âme de certains cadres à gérer et la concurrence entre gardiens à déminer. État des lieux à la mi-juillet.

ENTRETIEN

Mickaël Landreau : «Je vis, je dors, je respire, je pense Lorient»

À 38 ans, l’ancien gardien des Bleus et du FC Nantes débute une carrière d’entraîneur chez les Merlus, en Ligue 2. FF est allé à sa rencontre pour parler de son nouveau métier, de ses premières sensations, de son mode de fonctionnement et de ses influences. «Il y a ici une identité, une histoire et une forte connotation Christian Gourcuff, déclare-t-il. Je dois en tenir compte. Mais dans la situation que vient de vivre le club, l’essentiel est déjà de redonner de la vie, du plaisir et du mouvement, de recréer une dynamique et d’y ajouter une dimension spectaculaire. Les gens doivent retrouver l’envie de venir au stade.» Totalement immergé dans son nouveau métier, Landreau entend bien redonner espoir à l’ancien pensionnaire de Ligue 1.

Lisez aussi:  Quand Monaco renversait Zidane et les Galactiques - Ligue des champions - Football

ENQUÊTE

Les femmes de l’ombre

Derrière chaque joueur, chaque entraîneur, se cache une épouse ou une compagne qui joue un rôle essentiel pour le meilleur et, parfois, pour le pire. Certaines ont accepté de témoigner, à visage découvert comme Virginie Ramé, l’ancienne compagne d’Ulrich, ou de façon anonyme comme Sophie, qui raconte comment l’arrivée d’un nouveau joueur et, surtout, de sa compagne, a dynamité le vestiaire. FF a aussi rencontré Mariann Ancelotti, la femme de Carlo, qui explique de quelle manière elle accompagne son mari dans les pérégrinations liées à son métier.

ÉCONOMIE

Clubs français cherchent capitaux étrangers

Monaco bat pavillon russe, Paris est contrôlé par le Qatar, les Chinois sont implantés à Nice et à Lyon et l’OM est la propriété d’un Américain. Les cinq premiers du dernier championnat ont déjà accueilli des investisseurs étrangers, et ce n’est sans doute qu’un début. «Cette logique des investisseurs étrangers est inéluctable, déclare Jean-Michel Aulas. Sinon, on n’a aucune chance de participer au développement économique du football.» Aujourd’hui, d’autres clubs de Ligue 1, tel Saint-Étienne, sont à l’affût d’actionnaires fortunés. La LFP elle-même s’est lancée dans une entreprise de séduction en direction des marchés internationaux. Mais elle part de très loin par rapport à la Premier League et à la Liga qui sont déjà très fortement implantés sur les marchés asiatiques ou nord-américains.

Lisez aussi:  Saint-Etienne reverdit dans le derby - Ligue 1 Football

EURO FÉMININ

«Un seul maillot, le bleu»

C’est une réflexion récurrente chez Olivier Échouafni, le sélectionneur des Bleues, lorsqu’il évoque la concurrence qui fait rage entre le PSG et l’OL : «En sélection, elles viennent pour défendre un seul maillot, le bleu.» Vraiment ? Pour en juger, FF a réuni deux Lyonnaises, Camille Abily et Jessica Houara D’Hommeaux, et deux Parisiennes, Grace Geyoro et Marie-Laure Delie. Entre elles, la cohabitation n’est pas un vain mot. Adversaires tout au long de la saison, elles ont mis de côté leur rivalité nationale et continentale pour faire triompher les Bleues à l’Euro, aux Pays-Bas. Première étape, mardi, face à l’Islande.

MAIS AUSSI

– Un portrait de Jean-Louis Garcia qui, à 54 ans, va découvrir la Ligue 1 avec Troyes.

– Le témoignage de Baptiste Santamaria qui revient sur sa première saison de Ligue 1 avec Angers.

– Le retour tonitruant de Uli Hoeness qui, depuis qu’il a été réélu à la présidence du Bayern en novembre dernier, fait montre d’une arrogance qui irrite beaucoup de monde.

– Un retour sur la nuit tragique de Turin lorsqu’un mouvement de panique a fait plus de mille blessés le soir de la finale de la Ligue des champions.

– Un reportage à Istanbul où des joueurs africains manipulés par des agents peu recommandables tentent de se faire une place en Europe.

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *