Châteauroux. La Berrichonne de retour en Ligue 2, il n’y a plus de temps à perdre. Les grands travaux débuteront le 23 mai au stade Gaston-Petit.

Notre confrère de France Bleu Berry, Sylvain Rogie, l’apprendra sans doute avec émotion : vendredi soir, le commentateur de la rencontre décisive entre Lyon Duchère et la Berrichonne est parvenu à tirer quelques larmes à Gil Avérous. Le maire de Châteauroux et président de Châteauroux Métropole a goûté sans retenue le retour en Ligue 2 du club de football castelroussin. A peine remis de ses émotions, il a ensuite évoqué le calendrier. A Gaston-Petit, au cours des prochaines semaines, le programme s’annonce chargé.

« Oui, je suis heureux et soulagé par cette issue positive , souligne Gil Avérous.  La Ligue 1 et son antichambre, la Ligue 2, c’est de la bonne publicité positive. Notre territoire en a vraiment besoin. L’accession permet aussi de pérenniser le centre de formation dont on ne parle pas assez et dont les retombées économiques sont pourtant importantes. »

Trois mois pour la pelouse

Retour à Gaston-Petit et à la fameuse pelouse. « En évitant les barrages, la Berrichonne nous enlève une belle épine du pied. Les travaux vont pouvoir débuter sans tarder, le 23 mai. » Rappelons le principe : cette pelouse posée par la société vendéenne Sportingsols, sera hybride. L’herbe naturelle sera renforcée tous les deux centimètres par des fibres synthétiques qui assureront la plus grande solidité de l’ensemble et éviteront une trop grande sensibilité aux intempéries. « Le chantier devrait durer trois mois. Les premières rencontres de Ligue 2 devront donc être disputées à l’extérieur. »
Outre la pelouse, Gaston-Petit sera aussi le théâtre de travaux qui concerneront l’éclairage, la mise aux normes des vestiaires, la sécurisation et la sonorisation des quatre tribunes. Un ascenseur va enfin être installé dans la tribune d’honneur. Pour le gazon, la facture se montera à 806.000 €. Pour l’ensemble des travaux, l’enveloppe est de 1,6 million d’euros. « 600.000 € seront à la charge de la Ville. Le conseil départemental va aussi participer financièrement, tout comme la Région. »
Ultime précision de Gil Avérous : la dernière rencontre de championnat disputée à domicile contre Les Herbiers, vendredi, sera justement parrainée par Châteauroux Métropole. Avant d’enfiler le bleu de travail, l’occasion sera donc belle de faire la fête !

Lisez aussi:  Garcia (Troyes) : «Une belle satisfaction» - Fil Info - Ligue 2 - Football

bruno.mascle@nrco.fr

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *