Foot Ligue 2 Lens

Publié le | Mis à jour le

Le milieu du RC Lens estime que son équipe a toujours les moyens de digérer la frustration de sa récente défaite à domicile contre Auxerre (0-1) et de monter en L 1 en fin de saison.

Football - Ligue 2 - John Bostock estime que le RC Lens montera en Ligue 1. (B.Papon/L'Equipe)

John Bostock estime que le RC Lens montera en Ligue 1. (B.Papon/L’Equipe)

De retour de blessure (main droite et cheville gauche) face à Auxerre (0-1, samedi), après deux rencontres sans jouer, le milieu relayeur du RC Lens John Bostock a peiné pour retrouver le rythme de la compétition. Mons influent qu’à l’habitude, il s’en explique.
«C’était très dur, vient-il de confier à la Gaillette. J’avais perdu le rythme et j’ai reçu un autre coup d’entrée de match. Cela a ajouté à notre frustration collective de la défaite.»

Souvent reconnu pour sa capacité à marquer ou à faire marquer, le barbu tatoué ne veut pas focaliser sur ses propres performances. Il préfère retenir les résultats d’équipe. «Quand je suis arrivé, personne ne me connaissait, rappelle-t-il. On peut dire que j’ai plutôt bien débuté ma saison avec le club. Désormais, dès que je touche le ballon, j’ai deux adversaires sur le dos. Je n’oublie pas que l’équipe tourne bien et que mon cas personnel est moins important. Personnellement, je serais heureux si nous quittons cette division à la fin de la saison, avec tout le respect que j’ai pour la L2.»

«Nous sommes dans le money-time»

Lisez aussi:  FOOTBALL – Ligue 2 : Tours en déplacement dans l'Ain

Battu à domicile par Auxerre dans un 4-3-3 inhabituel du fait notamment des absences offensives (Fortune, Cristian), Lens a perdu une occasion de se maintenir en deuxième position au classement. Mais le club artésien, en déplacement ce lundi au Havre, reste maître de son destin pour une accession directe à l’échelon supérieur, à condition de remporter ses cinq dernières rencontres.

« Nous sommes dans le money-time, appuie Bostock. On a dominé Auxerre dans un style qui nous est propre et qui nous a permis de remporter de nombreux matches auparavant. Il arrive que vous ne marquiez pas quand vous jouez contre un adversaire qui se regroupe devant son but. On peut évoluer, procéder de manière plus directe, jouer plus long. On cherche des solutions. On joue bien mais ce n’est pas satisfaisant quand on ne gagne pas. L’important est surtout de prendre des points. Je reste confiant pour les cinq derniers matches. Je suis certain que l’on va terminer très fort. On a l’envie, la passion. On ira au Havre avec la volonté de l’emporter. Et même si on ne parvient pas à s’imposer, il restera encore beaucoup de points en jeu pour parvenir à monter en L1.»

Joël Domenighetti, à Avion

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *