LUC GALLAIS

Une Coupe de Normandie, un championnat de Nationale 3 avec un bilan éblouissant de 21 victoires en 22 rencontres. Le dernier exercice des joueuses de Nordine Oucha a tout simplement été parfait.

Après une saison au plus faible rang national, le HAC (B)
retrouve une division qui lui
correspond davantage. Place également à un nouveau chapitre, suite à l’arrêt de la capitaine, l’arrière Aurélie Luhaka, indispensable au même titre que la Serbe Katarina Stosic, réintégrée très logiquement dans l’effectif LFH des Ciel et Marine. « Katarina était la joueuse qui organisait tout le jeu de l’équipe, explique Nordine Oucha, l’entraîneur havrais. Aurélie, qui a mis de côté sa carrière, était très importante aussi avec Anne-Marie Quirin (recrutée par Aunis-La Rochelle, D2F), qui a franchi un palier au même titre que Katarina. » Trois « départs » qui seraient à même d’affaiblir l’équipe du HAC au premier regard ? Pas tant que ça, si l’on y regarde de plus près.

Cette saison, le risque est absolument nul pour les Havraises. Avec la réforme territoriale sur les championnats nationaux programmée en 2018, il n’y aura aucune relégation en Nationale 3. « D’où l’importance d’avoir accédé à ce niveau cette saison », martèle Oucha.

Partant de ce constat, le HAC souhaite profiter de cette saison pour guider de très jeunes joueuses, amenées à intégrer le centre de formation. « Il est plus facile d’apprendre sans la pression du résultat, on va pouvoir travailler sur un cycle de deux ans », précise le technicien havrais. Si Diorobo Sacko, qui renforce le poste de gardienne de but, l’ailière Clémence Grangy et l’arrière Louise Thibaut doivent confirmer cette saison, Fanta Coulibaly, Laëtitia Lapointe, Margot Kiers et Lisa Le Merrer sont amenées à prendre un peu plus de galon.

Lisez aussi:  Les concurrents de l'AS Saint-Etienne pour la Ligue Europa (2/4) : les Girondins de Bordeaux

Le retour d’Aminata Ba

Trois recrues, issues du pôle d’excellence de Normandie, ont été officialisées par le club maritime. Anaëlle Baudry (17 ans), suivie depuis deux ans par le staff havrais, arrive en provenance de Fleury-/Louviers/Val-de-Reuil (N3) et pourrait apporter tant en demi-centre qu’au poste d’ailière. La pivot Nora Fontaine (16 ans), déjà aperçue en équipe de France cadettes, a disputé quelques rencontres avec la N2 de Lisieux. « C’est une très bonne défenseure au poste 3 », précise Oucha. Yaëlle Morvan (20 ans), formée en pivot et en provenance de Lesneven (N3), a évolué durant la pré-saison à l’aile droite, est polyvalente. « C’est mon gros coup de cœur de la préparation », indique l’entraîneur du HAC.

À noter que l’ailière gauche Laura Simon, en pleine progression, a été victime d’une rupture des ligaments croisés durant la préparation. En attendant le mois d’avril, elle va être suppléée par Diabira Kolo, en provenance du groupe des moins de 18 ans. Une promotion que connaît également Marie Héranval (15 ans), deuxième gardienne du HAC (B) cette saison.

Lisez aussi:  Mickaël Landreau, nouvel entraîneur du FC Lorient (off.)

Pour guider cette jeune génération de joueuses, Nordine Oucha pourra compter sur le retour d’Aminata Ba (29 ans, arrière ou pivot). « Il nous fallait une ancienne, un peu de maturité. Elle revient de congés maternité, il faut lui laisser un peu de temps. Avec les jeunes, on aura parfois des bobos, Aminata viendra nous aider à atteindre notre objectif. On a une équipe qui a le niveau N2, c’est incontournable. On sait qu’on peut s’appuyer sur une bonne défense, on aura certainement des difficultés en attaque car on a beaucoup de jeunes joueuses. L’état d’esprit est très bon. On va essayer de monter en N1, c’est en tout cas l’objectif fixé par le club d’ici à deux ans. »

Pour cela, une place parmi les quatre premiers permet de valider le ticket à l’échelon supérieur. Cette première journée, face à Conflans, relégué de N1, aura valeur de test pour les jeunes Havraises.

Le Havre AC (B) – Conflans,
dimanche à 16
 h, salle Édouard-Vaillant.

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *