(Photo www.hac-foot.com)

(Photo www.hac-foot.com)

Stade Océane , Le Havre AC : 1 GFC Ajaccio :  2 (0-1)
6220 spectateurs
Arbitre :rJérôme Brisard assisté de Bertrand Corcuff et Aurélien Drouet
Avertissements pour le HAC : Bonnet (42e) – Cambon (57e)
Avertissement pour le GFC Ajaccio : Youga (57e)
Expulsion pour le GFC Ajaccio : Cisse (58e)
But pour le HAC : Duhamel (83e)
Buts pour le GFC Ajaccio : Diedhiou (26e)  – M’changama (78e)

Havre AC
Farnolle, Chebake, Cambon, Fortes, Bese, Ayasse, Bain, Bonnet (Cap), Gimbert, Duhamel (Gamboa 83e), Julan ( Ferhat 66e)
Remplaçants : Thuram, Ferhat, Salles Lamonge, Lekhal, Gamboa
Entraîneur : Oswald Tanchot

GFC Ajaccio
Elana, Brechet (Cap), Mombris, Diedhiou, Mahon de Monaghan, Lemoigne, Youga, M’changama (Ducourtioux 89e), Court (Kemen 93e), Cisse, Benrahama (Tshibumbu 79e)
Remplaçants : Maury, Clerc, Ducourtioux, Kemen, Tshibumbu

Entraîneur : Jean Luc Vanucchi

Réaliste le Gazelec d’Ajaccio sur stade Océane ce vendredi soir.
C’est en effet sur un coup de pied arrêté et sur leur seule occasion de la première période que les Ajacciens ont ouvert la marque quand Diedhiou, sautant plus haut que tout le monde, catapultait le ballon dans les filets de Farnolle.
La maîtrise du jeu avait été jusque-là locale mais les Havrais avaient eu du mal à trouver le cadre corse.
Les Normands n’ont pas été plus heureux après l’expulsion de Cissé qui laissait ainsi jouer ses partenaires à 10 pendant une bonne trentaine de minutes.
Le HAC tentait alors de refaire son handicap par l’intermédiaire de Ayasse notamment mais Elana veillait parfaitement au grain et c’est au moment où l’on prédisait le pire aux Corses que M’Changama trouvait la lucarne de Farnolle.
A 2 à 0 à 12 minutes de la fin le GFCA pouvait voir venir.
Certes il en encaissa bien un but à la 83e minute, œuvre de Duhamel, mais les locaux eurent beau pousser le GFCA tint parfaitement le choc jusqu’au coup de sifflet final et réalisait, ainsi, une bonne affaire en Normandie !

Lisez aussi:  Sochaux doit éviter d’exploser en vol
SUR LE MEME SUJET

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *