Au coup de sifflet final, Réginald Ray lève le poing. Ses joueurs se congratulent. Les dernières minutes ont été irrespirables. Mais le Paris FC a gagné son pari. Facile vainqueur du derby contre Créteil-Lusitanos (2-0) ce vendredi, il disputera les barrages d’accession face au 18e de Ligue 2, mardi à Charléty et dimanche à l’extérieur. Le PFC profite du nul entre Dunkerque et Boulogne-sur-Mer (3-3) lors du derby de la Côte d’Opale. Un match à rebondissements puisque les Boulonnais ont mené 0-2 à la pause, puis 3-2. Le Paris FC avait, lui, rapidement assuré son succès. Dès la 5e minute, Nomenjanahary trompe en deux fois Kerboriou pour inscrire son 3e but. Après plusieurs tentatives parisiennes, Ribelin double la mise en effaçant Kerboriou (2-0, 24e). C’est également le 3e but cette saison pour l’attaquant prêté par Rennes (L1), fils de Didier Martel (PSG, Utrecht). La deuxième période s’est effectuée au petit trot. Ray a fait du coaching en sortant rapidement Nomenjanahary et Alami Bazza. Tous les regards, y compris sur le banc, étaient alors tournés vers Dunkerque. Jusqu’à l’explosion et la délivrance finale.

Lisez aussi:  RC Lens : les problèmes à Bollaert synonymes de montée en L1 ?

FEUILLE DE MATCH

PARIS FC – CRETEIL-LUSITANOS 2-0 (2-0).

Spectateurs : 1 612

Arbitre: M. Husset.

Buts. Nomenjanahary (5e), Ribelin (24e).

Avertissement. Créteil: Furtado (39e).

Paris FC: Demarconnay – Sidibé, Bong (Mary, 66e), Lybohy (cap.), Marie – Martin, Massouema – Alami Bazza (Robail, 53e), Ech-Chergui, Nomenjanahary (Bongongui, 52e) – Ribelin. Entr.: Ray.

Créteil: Kerboriou – Ringayen, Karamoko, Puygrenier (cap.), Fofana – Paul (Di Bartolomeo, 66e), Loriot (Baptista, 38e) – Furtado (Touré, 66e), Mimoun, Kamara – Niakaté. Entr.: Le Mignan.

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *