Pas de feinte, pas d’envoi sur les roses. En fin de conférence, Albert Cartier a accepté d’aborder le brûlant sujet de sa reconduction à la tête de l’équipe sochalienne pour la saison prochaine et d’autres si affinités. Un premier détail était important à signaler. Son intention de rester est claire et nette. « J’ai présenté un projet, il y a une quinzaine de jours aux dirigeants. Il n’y a pas de temps à perdre pour le club… »

Le souhait d’être fixé le plus tôt possible est tout sauf une requête de confort. Le coach sochalien confirme à demi-mot qu’on devrait déjà être fixé sur cette question. Tout retard pris dans un domaine aussi crucial peut se transformer en lourd préjudice. La présence de Wing Sang Li à Sochaux annoncée dans une quinzaine de jours dénouera peut-être ce nœud. C’est en tout cas l’espoir formulé par Albert Cartier dont le jeu tactique est déjà de rappeler l’objectif initial qui lui avait été assigné : « On savait très bien que c’était une saison de transition. L’objectif n’était pas de monter au départ… »

Lisez aussi:  Ligue 2 : Troyes et Amiens sur le podium, Reims dit adieu à la L1

À la trêve l’exigence est montée d’un cran. Naturellement. Albert Cartier est déjà dans la digestion des raisons qui ont conduit au crash en cours. « Il faut identifier les choses qui n’ont pas fonctionné et en tirer les leçons pour l’avenir. Ce groupe il progressera en travaillant dans la continuité. J’estime que tout le club doit être investi de la volonté de monter. Le club dans toutes ses composantes doit tendre vers ça. À la prochaine intersaison certains descendront du train. D’autres y montreront… »

F.D.

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *