Football – CFA : le HAC (B) a retrouvé le sourire

Face à Arras une semaine plus tôt, les Ciel et Marine s’étaient inclinés dans les derniers instants (1-2). Samedi contre Viry-Châtillon, le scénario s’est inversé, permettant cette fois aux Seinomarins de décrocher à six minute de la fin un succès ô combien précieux. Au terme d’une partie qui aura pourtant longtemps laissé présager du pire : « Avec tous les absents que nous déplorions, on savait que ce serait compliqué, analyse Johann Louvel. Après le but adverse, il y a eu dix ou quinze minutes durant lesquelles les garçons ont un peu
paniqué. Il a fallu rassurer tout le monde à la mi-temps et proposer des choses.
 »

Un message reçu cinq sur cinq par ses protégés pourtant orphelins samedi de nombreux éléments cadres, Özdemir amorçant la révolte à l’entame du second acte (1-1). Soula, le jeune milieu de terrain du HAC titularisé pour la septième fois de la saison et qui s’est encore montré très à l’aise dans l’entrejeu aux côtés de Balmy et Danger revient sur ce match à rebondissement.

Lisez aussi:  Brest. Furlan tenterait bien "un truc" mais...

Soula, ce héros

« Ce match, c’est un peu tout le contraire de ce qu’on avait fait la semaine dernière contre Arras. Malgré l’ouverture du score de l’adversaire, on n’a pas baissé les bras. Après, c’est sûr, quand tu prends un but alors que tu es bien dans le jeu, ça te met un coup derrière la tête. Mais on s’est toujours encouragé. Personnellement, je pense que dans le jeu, on était bien, on était présent. Mais en première mi-temps, il manquait ce petit truc qu’on a su trouver par la suite. »

Il faut dire qu’après l’égalisation d’Özdemir, il n’y eut qu’une équipe sur le synthétique de Gonfreville. Celle du HAC, plus tranchante, plus mordante, profitant d’espaces devenus de plus en plus larges au sein de la défense visiteuse. Soula, devenu le héros du week-end en ponctuant plein d’audace un joli mouvement amorcé par Hoareau et
Alfarela, savoure ce second but libérateur pour lui et ses partenaires. Une frappe à l’effet dévastateur pour le portier francilien mais une récompense logique pour des pensionnaires de la Cavée Verte qui n’auront donc jamais baissé pavillon
samedi (2-1).

Lisez aussi:  Le Stade brestois peut faire un pas supplémentaire vers la Ligue 1

Published at Mon, 12 Dec 2016 07:45:41 +0000

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *