A 34 ans, il rayonne en défense centrale au côté d’Anthony Briançon. Fethi Harek s’éclate au Nîmes Olympique et se prend à rêver d’un retour en Ligue 1. Le défenseur gardois espère un peu plus de soutien de la part de ses supporters :

« Aujourd’hui on a fait d’énormes efforts cette année au niveau du football et de la saison extraordinaire qu’on fait et je trouve que le public nous a pas encore suivi. On fait des 6000, 7000 (affluence) mais aujourd’hui on arrive pas à dépasser ça et nous on est un peu déçus en tant que joueurs parce qu’on donne tout pour le club et pour la ville et à un moment donné on a besoin de ces supporters sur les matchs qui arrivent, on a besoin des fidèles mais aussi de ceux qui nous ont suivis à un moment donné dans des épopées car on a besoin de remplir ce stade et de l’emmener à 10000, 11000, 12000, 13000 et je pense qu’à un moment donné c’est ce stade qui va nous pousser à aller gagner des matchs comme l’année dernière»,  souligne le capitaine.

Lisez aussi:  Ligue 1: Lorient déjà condamné à la Ligue 2? Que nenni! Pourquoi les Merlus vont s'en sortir

Si Fethi Harek est conscient que sa fin de carrière est proche, sa reconversion semble toute trouvée : « Voilà il me reste encore cette saison à finir, il me reste encore une année je pense que je peux jouer encore un ou deux ans on verra, le temps nous le dira. Après en reconversion je me vois bien être sur le carré vert, être entraîneur. Je dis souvent au coach que je prendrais bientôt sa place (rires) […] J’aime le Nîmes Olympique parce qu’aujourd’hui ça m’apporte des émotions qui sont extraordinaires pour moi, pour ma famille et pour tout le monde et c’est ce qui fait que le football est extraordinaire aujourd’hui.»

Source : Interview le 11 de foot

A lire aussi >>>

Le centre de formation de Nîmes « n’a pas de pognon, mais fait autrement »

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *