Fréjus-Saint-Raphaël – AJ Auxerre : 2-0

Fréjus-Saint-Raphaël est en train d’écrire la plus belle page de son histoire. Pensionnaire de CFA, le club varois jouera les quarts de finale de la Coupe de France pour la première fois après sa victoire sans appel contre Auxerre (2-0), club de Ligue 2. Il y avait deux divisions d’écart entre les équipes mais cela ne s’est pas vu au coup d’envoi. Les amateurs sont entrés sans complexe dans cette rencontre et ont été récompensés dès les premières minutes de jeu avec un but de Neupocoussek Mendy, lancé par Sackre Gbohou (5e). Devant au score, les joueurs de Fréjus-Saint-Raphaël n’ont pas lâché leur proie pour autant. Karim Tlili a d’abord trouvé la barre transversale (25e) avant d’offrir le but de break à son équipe (39e).

Vidéo – Fréjus n’a eu besoin que de 5 minutes pour ouvrir le score face à Auxerre

00:54

K.-O. debout, l’actuel 18e de Ligue 2 a réagi au retour des vestiaires, notamment sous l’impulsion de Ludovic Obraniak et Mohamed Yattarra, entrés en cours de jeu. Mais ils sont alors tombés sur un gardien, Gaëtan Deneuve, inspiré. Le dernier rempart de Fréjus a stoppé tous les assauts auxerrois (57e, 73e, 90e+1). Et malgré 30 minutes de pression continue sur leur cage, les Varois sont restés en vie et n’ont pas concédé ce but qui les aurait plongés dans une fin de match crispante. Après avoir joué le premier huitième de finale de leur histoire, ils joueront leur premier quart. Et espéreront un dénouement identique.

Lisez aussi:  Football (National) : Quevilly RM fait un nouveau grand pas vers la Ligue 2 !

CA Bastia – Angers : 0-1

Pour la troisième fois lors des sept dernières éditions, Angers est en quarts de finale de la Coupe de France. Le SCO a tenu son rang mardi soir en Corse, en s’imposant 1-0 face au CA Bastia, pensionnaire de National et tombeur de Nancy au tour précédent. C’est la deuxième fois après 2014 que le CAB voit son rêve brisé par le club du Maine-et-Loire au stade des huitièmes de finale. Famara Diédhiou a inscrit le seul but de la rencontre peu avant la pause, d’un bon enchainement contrôle – frappe du gauche à l’entrée des 18 mètres (0-1, 38e). Un but venu récompenser la maîtrise des hommes de Stéphane Moulin.

Les Bastiais ont tenté de pousser à la reprise, mais ils l’ont fait de façon trop désordonnée et au fil des minutes, les occasions sont devenues rares pour les joueurs de Stéphane Rossi. De son côté, le SCO a procédé par contres et a eu quelques opportunités, mais sans jamais parvenir à doubler la mise, la faute à une certaine maladresse et à un bon Jean-Daniel Padovani sur sa ligne de but. Angers s’est contenté de gérer, mais ça a suffi. Invaincu depuis quatre matches en Ligue 1, le SCO reste sur sa bonne dynamique.

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *