Le latéral Abdallah N’dour et les Strasbourgeois se sont réveillés après une demi-heure de jeu. — G. Varela / 20 Minutes.

55e: Magnifique dégagement des deux poings de Boucher digne de la taille d’un bon steack devant l’attaque alsacienne ! Le Racing pousse.

53e: En attendant, Ndour, lui, ne s’amuse pas et son bon retour dans la surface évite probablement aux Strasbourgeois un gros danger.

51e: Ce jeu se révélera peut-être plus drôle que la deuxième mi-temps, allez savoir…

49e: Ca repart plutôt bien dans les duels. Mais vu ce que ça a donné en première, on ne va rien ajouter…

46e: C’EST REPARTI! Oui, en majuscules. On s’enflamme. Pour les Strasbourgeois, faut oublier l’entame et tout recommencer.

Mi-temps: Les chiffres de la régalade Auxerre-Strasbourg…

45e+1: Comme on espère la deuxième mi-temps animée, on va vite aller manger des pâtes pour ne pas manquer de glucides dans le final.

45e+1: Après une minute de temps additionnel, l’arbitre Lionel Jaffredo renvoie les 22 acteurs aux vestiaires. C’est la mi-temps à l’Abbé-Deschamps, 0-0.

42e: Le portier Boucher n’a (heureusement pour l’AJA) pas dérapé devant cette frappe de Guillaume de nouveau lancé par Blayac. Mais les Alsaciens sont clairement plus tranchants, maintenant.

38e: Surtout, ne vous inquiétez pas, la défense strasbourgeois déjà pas sereine s’adapte devant la sortie de Marester, touché… Seka prend le couloir droit, Saad rentre dans l’axe. N’oubliez pas qu’Auxerre a une des pires attaques de Ligue 2, quand même.

35e: Le Racing rentre donc tranquillou dans le match après une demi-heure, pépouze. On va entendre un peu pour lancer l’opération #RendezNousJérémyGrimm sur Twitter, alors.

32e: L’opération holp-up est (peut-être) en marche, le Racing s’offre sa première incursion dans la surface auxerroise mais, malgré une bonne transmission de Blayac à Guillaume, le gardien Boucher veille. Avec ses deux mains, mais sans couteau…

29e: Avec ses cheveux dorés, j’ai cru qu’il tentait de faire un concours de beauté avec le ballon jaune, mais Mohamed Yattara offre finalement le deuxième tir cadré de cette partie à l’AJA. En vain.

26e: A ce rythme-là, on va zapper sur le débat des candidats à la présidentielle à la pause, il y aura peut-être plus d’attaques…
 

Lisez aussi:  Football (Ligue 1) - Le SC Bastia relégué en Ligue 2 suite à sa défaite à Marseille (1-0) L'actu L'info - Alta Frequenza

Ernest Seka, le capitaine du Racing club de Strasbourg. (Archives) – G. Varela / 20 Minutes

23e: Pour l’AJA, le milieu Adama Ba tente une longue tranversale pour son ailier droit. Mais c’est trop long. N’est pas Demba Ba qui veut.

20e: Clairement, des deux visages du Racing club de Strasbourg cette saison, je vous laisse deviner celui qu’on a devant nous ce soir, où ils n’ont toujours tiré une fois en 20 minutes…

15e: Bon, au moins, le portier Alexandre Oukidja n’a pas raté sa sortie sur ce coup franc auxerrois pas mal frappé par Gaëtan Courtet… Première occasion solide en tout cas.

14e: Bon, à part des fautes, les supporters alsaciens n’ont eux pas grand chose à se mettre sous la dent pour le moment. Les Strasbourgeois veulent refaire le coup de Troyes (4-0), ou quoi ?

12e: Les Icaunais (c’est le nom des habitants de l’Yonne, le département d’Auxerre, ne me remerciez pas, j’ai checké sur Wikipédia) ont donc mis le pied sur le ballon. Ils doivent eux l’emporter pour quitter la zone rouge.

8e: Les deux premières frappes lointaines et le premier coup franc sont auxerrois. Mais sans grand danger, hein. Faut pas s’affoler trop vite en Ligue 2, non plus.

6e: En tribunes, les seuls supporters qu’on entend, ce sont les Strasbourgeois. Espérons que les joueurs du Racing les entendent aussi, parce que la victoire est impérative ce soir s’ils veulent rester collés au podium !

2e: Physiquement, ça commence pas trop mal. C’est déjà ça…

1e: Allez, les gars sont entrés sur la pelouse de l’Abbé-Deschamps ! C’est parti, on va essayer de ne pas s’endormir.

20h44: Bon clairement, mieux vaut ne pas trop regarder l’affluence en tribunes pour espérer rêver ce soir… Pour se rassurer (et rester un peu avec nous), dites-vous juste qu’offensivement ça envoie du bois Strasbourg, en ce moment (même si c’est souvent la fête derrière…) !

20h40: Rapide coup d’oeil aux compos avant le coup d’envoi. Sans en faire des tonnes pour ne pas trop vous en promettre pour rien non plus, notez simplement que le Racing évoluera sans Ihsan Sacko et Yoann Salmier. Et que le milieu auxerrois Lionel Mathis fait lui son retour.

20h35: Bon alors, vous êtes là ? Chauds pour une petite soirée Ligue 2 à la sauce old school du foot français ?

Lisez aussi:  Football (Ligue 2) - Nouveau revers de l'AC Ajaccio à Strasbourg (4-2) - Alta Frequenza

Côté Strasbourgeois, je vois que ça fait déjà les malins sur Twitter…
 

En Ligue 2 encore plus qu’ailleurs, il est toujours question de série. Après s’être relancés en explosant le leader brestois (4-1), les Strasbourgeois vont maintenant chercher à prouver que leurs trois sombres défaites consécutives entre fin février et début mars avaient tout de la mauvaise passe. Désormais au taquet sur le championnat, ils jouent à 20h45 à l’Abbé-Deschamps chez un autre ancien du foot français. A l’aube de la trêve, l’AJ Auxerre, elle, doit maintenant s’arracher pour le maintien, du haut de ses quatre derniers matchs sans victoire. C’est peu dire que ce match du lundi soir a encore tout du traquenard pour le Racing, à huit journées de la fin…
 

Rien que pour l’excitante animation offensive alsacienne, un match à suivre à partir de 20h30 sur 20 Minutes, en live comme à la maison.

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *