Foot Ligue 1

Publié le | Mis à jour le

Retardé de 50 minutes au coup d’envoi, le match Bastia-OL a encore été le cadre de violences sur la pelouse à la mi-temps.

Football - Ligue 1 - Après les échauffourées durant l'échauffement, de nouveaux incidents ont eu lieu à la mi-temps. (L'Equipe)

Après les échauffourées durant l’échauffement, de nouveaux incidents ont eu lieu à la mi-temps. (L’Equipe)

Alors que les Lyonnais rentraient dans le vestiaire à la pause au stade Armand-Cesari, un incident a éclaté entre un supporter bastiais, présent sur la pelouse, et le gardien de l’OL Anthony Lopes, ce qui a déclenché de nouveaux accrochages violents entre joueurs, supporters et stadiers. Le match avait déjà débuté avec cinquante minutes de retard en raison d’un envahissement de la pelouse par des supporters corses lors de l’échauffement. Ce deuxième incident grave pourrait remettre en cause la poursuite de la rencontre comptant pour la 33e journée de Ligue 1. Des discussions avaient lieu, à la pause, entre responsables des deux clubs et les autorités, dans les couloirs du stade.

Lisez aussi:  Auxerre : Daury évoque un match référence

Un stadier frappe un joueur lyonnais

Sur les images tournées par le diffuseur, on distingue une première personne qui se dirige vers Lopes alors que celui-ci quitte son but pour rejoindre le vestiaire. Une altercation éclate entre les deux hommes et déclenche donc de nouveaux violents inidents. Au milieu de ceux-ci, un stadier vêtu d’un gilet orange est notamment vu en train de frapper un joueur lyonnais.

Rédaction

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *