Foot Ligue 2

Publié le | Mis à jour le

Bastia espère tirer 2 à 3 M€ de la vente du défenseur Alexander Djiku, une somme qui devrait lui permettre de satisfaire la DNCG et de sauver sa place en L2.

Football - Ligue 2 - Alexander Djiku va être vendu par Bastia. (L. Argueyrolles/L'Equipe)

Alexander Djiku va être vendu par Bastia. (L. Argueyrolles/L’Equipe)

Angers a officialisé mercredi après-midi la venue de Lassana Coulibaly, milieu international malien du SC Bastia (21 ans). L’indemnité de transfert avoisine les 2 M€. Il s’agit d’une manne précieuse pour le club corse, rétrogradé en National 1 par la DNCG le 22 juin faute de garanties financières jugées suffisantes. Le Sporting a fait appel pour obtenir une nouvelle audition et un délai de près de trois semaines lui permettant d’éponger un déficit structurel de près de 5 M€.

Après le transfert d’Axel Ngando chez le promu turc Göztepe (contre une indemnité de 200 000 euros), le départ de Coulibaly est la première vraie bouffée d’oxygène et le dossier Alexander Djiku va maintenant passer à la vitesse supérieure.

Réginald Ray n’envisage pas la rétrogradation

Le défenseur polyvalent (22 ans) a surnagé la saison dernière au sein de la lanterne rouge de L 1. Il est aujourd’hui convoité par sept clubs : Bursaspor, le plus pressant, l’Olympiakos, Saint-Étienne, Caen, Crystal Palace, ainsi que Fulham et Birmingham (Championship). Sachant Bastia aux abois, la plupart des directions chipotent sur l’indemnité de transfert, mais les Corses espèrent obtenir la somme qui les sauvera, entre 2 et 3 M€ avec des bonus, d’ici le début de semaine prochaine, dernier carat.

Lisez aussi:  À partir de la saison 2017/2018 la Ligue 1 de football s'appellera la "Ligue 1 Conforama"

La direction n’a pas communiqué sur la seconde audition devant la DNCG, qui devrait avoir lieu autour du 12 juillet. Une fois confirmé en L2, Bastia devra rattraper son retard dans la préparation et consolider le groupe du nouvel entraîneur Réginald Ray. La venue du latéral gauche Julian Palmieri, le lofteur lillois, est toujours évoquée, mais le chantier le plus urgent concerne l’attaque.

M. Gr.

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *