L’attaquant du Red Star FC Anatole Ngamukol vit à 29 ans sa deuxième saison consécutive en Ligue 2. Invité de l’émission Le Vestiaire sur SFR Sport hier soir, il est revenu sur ses débuts au Stade de Reims. Un entrée en matière difficile dans le monde professionnel, qui aurait pu mettre un terme à sa carrière de footballeur :

« J’avais 18 ans, je m’entraînais déjà avec les pros, j’avais fait quelques apparitions. Le directeur sportif de l’époque, Olivier Létang, m’avait dit que je pourrais signer mon contrat pro à la fin de la saison. C’était une affaire d’état pour signer pro à Reims ! Mais j’étais ok. Il s’avère que je me suis blessé, avec les pros. Eux terminent la saison, partent en vacances et je me retrouve lâché dans la nature. Pas de docteur, rien. Je demande comment ça se passe et on me dit « Tu reprendras avec la réserve l’année prochaine » !

Lisez aussi:  Montpellier : Jourdren vers la Ligue 2

Du coup, j’ai répondu à des demandes et j’ai notamment fait un essai à Lens. Olivier Létang apprend cela, et vient me voir en me disant « Ce n’est pas normal« . Un entraîneur de la réserve de Reims veut bien me reprendre, et je fais ma saison avec la réserve, toujours sans contrat pro. Je refais une bonne saison, j’intègre à nouveau le groupe pro mais Luis Fernandez arrive comme coach. Il dit qu’il ne veut aucun contrat amateur dans le groupe pro. Par la suite, j’apprends que Saragosse s’intéresse à moi. Ca faisait deux ans que j’attendais mon contrat pro à Reims, il n’est jamais arrivé, et c’est comme ça que je suis parti à l’étranger. […] J’étais proche d’arrêter le football, heureusement ma famille m’avait inculqué de bonnes valeurs et je me suis accroché pour rester dans la bonne voie. »

Idriss Mhirsi de retour avec la Tunisie : « Je n’ai jamais baissé les bras »

Lire l’article d’origine

Avez vous lu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *